Une solution moderne à un problème moderne

Le prélèvement et le don d’ovocytes sont des types de traitement de l‘infertilité qui aident les femmes qui ne peuvent pas concevoir, ont des difficultés à concevoir ou souhaitent préserver leurs ovules pour une conception ultérieure. Les tendances de la société moderne ont retardé de plus en plus l’âge moyen de la conception, et le don d’ovocytes aide à compenser la menace pour la fertilité que cette évolution implique en étendant nos limites biologiques.

Chaque année, environ 100’000 femmes ont leurs ovocytes récoltés. Certaines d’entre elles récoltent leurs ovocytes pour leur propre usage : soit pour des traitements de l‘infertilité, ou pour congeler leurs ovocytes pour s‘assurer d’avoir accès à des ovules sains de haute qualité à un stade ultérieur. Les autres font don de leurs ovocytes pour être utilisés par d’autres destinataires.

 

D’une manière générale, le don d’ovocytes est principalement utilisé pour les femmes qui n‘ont pas d’ovaires, produisent des ovules de faible qualité ou qui sont nées sans ovules. Les femmes de plus de 35 ans ont souvent des difficultés à concevoir; à mesure qu’elles vieillissent, leurs ovules vieillissent également. Avec la baisse de qualité des ovules, la fertilité devient un problème grave. Certaines femmes souffrent également de  ménopause précoce, qui ne laisse aux femmes presque pas le temps d’avoir des enfants.

FIV-DO Prague

Le don d’ovocytes peut provenir soit de la mère elle-même ou d’une donneuse, dans le cas où la mère destinée ne peut pas concevoir en utilisant ses propres ovules ou n’en n‘a pas, ou potentiellement si la femme et son partenaire sont susceptibles de transmettre une maladie génétique.

 

Les donneuses d’ovocytes ne sont pas faciles à trouver. Elles sont toujours testées pour les maladies infectieuses et génétiques, assurant que les enfants ne vont pas contracter des problèmes imprévus à n’importe quel stade de leur développement.

Il est préférable si pas obligatoire pour la donneuse d’être dans la vingtaine, en bonne forme physique, en bonne santé et sans antécédents d’abus de drogues ou de tabac.

La plupart du temps la donneuse restera anonyme, sauf accord contraire. La donneuse se soumet également à un bilan de santé mentale pour examiner tout problème psychologique pré-existant et assurer la stabilité mentale.

La procédure d’extraction, que ce soit d’une donneuse ou de la mère elle-même, implique l’examen mentionné ci-dessus, suivi par un traitement hormonal. Cela est nécessaire principalement pour faire correspondre le cycle de la donneuse avec celui de la bénéficiaire. Le don dure de 3 à 6 semaines.

La donneuse reçoit plusieurs injections de FSH (hormone folliculo-stimulante). Cela provoque les ovaires à préparer des ovules matures pour la libération. La procédure elle-même est réalisée sous anesthésie et dure environ 20 minutes.

Après l‘extraction, les ovules sont soit congelés – si la donneuse est la mère elle-même pour une utilisation ultérieure, ou si les ovules doivent être stockés – ou ils sont immédiatement fécondés, surveillés et préparés pour l’insertion dans l’utérus de la destinataire.

La République tchèque est l’un des pays leaders en matière de don d’ovocytes en Europe. Ses lois et sa culture libérales font le don d’ovocytes une question non stigmatisée et c‘est l’un des pays avec la plus grande quantité de dons par an en Europe. Cela signifie que la République tchèque a l’une des bases les plus expérimentées de professionnels de la santé dans le domaine de la fertilité et du don d’ovocytes, ce qui est illustré par le nombre croissant de ses cliniques de fertilité de grande classe. Une de ces cliniques très professionnelles et expérimentées est la clinique de reproduction assistée GYNEM FIV , située à Prague.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Napsat komentář